POUR UNE SOLUTION GLOBALE


Actualités

Des plaques et panneaux de rue flambants neufs pour Plaisir !

Après plusieurs mois de fabrication et de pose, JCB a terminé avec succès le remplacement des panneaux et plaques de rue sur l’ensemble de la ville.

Après une étape de validation de BAT et de fabrication par notre partenaire, nos équipes se sont organisées par secteur pour réaliser la dépose des anciennes plaques et la pose des nouvelles.

Dans le cadre du marché, ce sont ainsi 460 panneaux et 216 plaques émaillées qui ont été posés par nos équipes JCB. La ville s’offre ainsi la tranquillité avec un fichier à jour de sa signalétique de rue et une durabilité et une qualité qui ne sont plus à prouver.  Et vous, vous êtes plutôt email ou tôlerie avec décor ?

Une durabilité exceptionnelle : L’émail est un matériau millénaire qui défie le temps. Ce ne serait pas la première fois que cet art millénaire, déjà connu des dynasties chinoises et égyptiennes, reviendrait par la grande porte après une période de disgrâce…Quasi oublié au XVIIème, le XIXème le redécouvre et le Second Empire l’impose sur le domaine public pour sa noblesse et sa durabilité. Les premières gares de chemin de fer, aujourd’hui classés, gardent encore de beaux exemples de ses atouts inaltérables. Support de communication idéal, pour son éternelle lisibilité et l’extrême étendue de ses possibilités décoratives, la plaque émaillée fait dès lors irruption dans la vie quotidienne.

Un produit naturel : L’émail, composite totalement naturel, né de la combinaison du métal et du verre, est le résultat de la fusion d’une couche vitrifiée sur un support métallique (tôle émaillée EME). La qualité finale de l’émail dépend de la préparation de la tôle d’acier (à très faible taux de carbone). A base de quartz, de feldspath, de borax, de soude, de potasse, d’oxyde d’aluminium, de dioxyde de zircon et de titane, l’émail est porté à fusion à 1200°. Il en résulte une grenaille appelée « fritte d’émail ». Le broyage à l’eau de cette « fritte » en présence d’argile, de quartz, de sels génère une suspension appelée « barbotine », prête à être appliquée au pistolet pneumatique. L’émail s’effectue en deux phases. Une première couche ou « mordant » est appliquée sur le support, assurant sa parfaite protection anticorrosion après une cuisson à 820°. Une seconde couche de couverture enrichie d’oxydes métalliques minéraux et cuite à 780° confère à l’émail ses couleurs inaltérables et infinies, selon le type d’oxyde additionné.

Des couleurs et des reflets incomparables : Les couleurs et les reflets des plaques de rue émaillée sont incomparables grâce à la vitrification des émaux sur l’acier.

Un savoir-faire éprouvé : Émailleur depuis 1905, ils apportent un très grand soin à l’équilibre de la conception graphique afin de réaliser des plaques de rue lisibles, esthétiques et facilement intégrables dans l’environnement urbain ou rural. C’est avec des règles de conception bien définies que votre signalétique de rue conjuguera efficacité de lecture et esthétique.

Une fabrication française :  sérigraphié à la main par un artisan émailleur qualifié. La qualité des émaux utilisés (acier DC04EK) en fait un produit d’une solidité remarquable, résistant aux UV et à la corrosion.

Une plaque de rue personnalisée : Pour des demandes particulières sur la couleur, le format, la police et le filet, contactez-nous
et offrez-vous une véritable plaque émaillée correspondant à l’image de votre ville.